« Mas Provençal » par Vincent Grieu

mas_provencal_grieu_01

Je crois ne pas avoir besoin de vous présenter Vincent Grieu! Si vous avez pris ce blog en chemin, je vous invite à lire une petite interview sur ce blog. Vincent nous présente aujourd’hui un making-of de « Mas Provencal », un projet qui, comme d’habitude avec lui, nous prouve qu’on peut rentrer dans le détail!

Mas Provencal – Vincent Grieu

Ce début d’année m’a permis de réaliser de nouvelles illustrations fortes intéressantes notamment sur un autre Mas provençal de prestige. (Making-of sur 3dvf) Cette fois-ci le mas ne devait être illustré qu’en extérieur et le nombre d’illustrations à proposer furent donc moins nombreuses, mais les délais aussi furent largement plus court…

On ne change pas une équipe qui gagne, et sans surprise je poursuis l’aventure avec V-Ray 2.0 cette fois-ci Multiscatter et Forest Pack Pro furent utilisés pour les éléments à distribuer sur le terrain. Ensuite j’ai ressorti mon compagnon de fortune, mon Nikon D70 pour aller à la pêche aux images ! Il est un peu usé, mais il me suit partout.

Mise en place

J’ai ensuite récupéré les plans de la construction, la philosophie de ce genre de construction reste avant tout le côté « typique » mais neuf. Il m’a fallu parcourir la région à la recherche d’enduits et de matières particulières et j’ai bien évidemment utilisé quelques textures réalisées auparavant. Rien de tel que ce genre de reportage pour être « immergé ». Voici donc quelques clichés réalisés sur place pour la recherche des textures et de l’environnement. J’ai tout de suite voulut utiliser du HDRi pour illuminer ma scène, je vous laisse fouiller dans le blog de Matt (ici), je ne fais pas dans l’inédit je me sers aussi de la technique Peter Guthrie, un artiste 3D qui m’inspire!

Voici donc les quelques photographies prisent sur place:

  1.  Photo de l’environnement, type de terrain…
  2.  Photos de détails de proximité, végétation…
  3.  Sujets similaires, textures à imiter…

Ensuite j’attaque la partie virtuelle. En commençant par nettoyer les plans, pas de dwg ici, uniquement des scans. Pour me simplifier la tâche je les mets tous à la même échelle et les « redressent » dans Photoshop, puis je les place dans 3Dsmax à la bonne échelle et enfin, commencer la modélisation!

 

Modélisation

Certains aiment à travailler les façades avec des splines à extruder, cependant, afin d’avoir une meilleure maîtrise de mon texturing (notamment au niveau du displacement) je privilégie la modélisation polygonale.

J’essai toutefois de ne pas exagérer pour le « gros » de la structure afin de mettre en avant les détails.

Une fois la forme générale du Mas satisfaisante je m’attaque aux annexes, ici le pool house et la piscine. Pour ceux qui comme moi sont tristes d’avoir vu disparaitre reactor de la v2012 de max, il n’y a pas trop d’alternative, pour faire le bump de l’eau il faut jouer de shaders ou de modifier… Ici je me sers de modifier « noise » et « ring » pour contrôler la répartition de légères vaguelettes sur la surface de l’eau.

Textures/Shaders/Lighting

Tout le monde conviendra sur le fait qu’un terrain simple c’est 50% de travail en moins, mais ce n’est pas si simple en fait… Comme je me sers de Multiscatter et de Forest Pack Pro, je sais que la végétation va « pousser » rapidement, et si un terrain plat est un avantage sur un temps de modélisation, il en représente toutefois un gros désavantage, rien n’occulte l’horizon… Et ça, en termes de poly je sais que ça va faire mal… Heureusement le nord du terrain sera bordé de roseaux et autres haies, mais il me faudra tout de même composer tout ça comme il se doit. Mais avant de parler de la végétation, parlons textures:

Je me sers donc de Photoshop pour créer mes textures, je remercie Laurent Antoine aka Lemog, mon mentor et ami de toujours qui a su m’expliquer comment faire des textures qui « tile » (seamless) Avec le filtre « translation » de Photoshop il y a de ça pas loin de 10 ans à présent, ça ne nous rajeunit pas!

Pour les shaders V-Ray, pas grand-chose de particulier, je me sers généralement de textures diffuse comme bump pour les enduits par exemple, les puristes trouveront ça « mal » Mais bon, pour ce genre de choses ça passe plutôt bien! Et ça évite une map supplémentaire…

Pour le displacement c’est une autre paire de manches, là je ne me sers jamais de shaders, mais plutôt du modifier VrayDisplacemetMod. Ensuite l’éclairage, comme dit précédemment je me sers d’une technique expérimentée et expliquée par Peter Guthrie, ensuite traduite par Matt. Pour faire simple un VraySun, un HDRi dans un VrayDomeLight et c’est parti!

La lumière en place on peut se lancer dans des tests sur les shaders, L’enduit et les pierres sont la priorité ici, mais les menuiseries extérieures ne sont pas à négliger… loin de là !

La végétation

J’ai expérimenter de nouvelles choses avec Forest Pack Pro et Multiscatter. Je choisis le plugin à utiliser en fonction de mes besoins, par exemple pour le gravier je trouve ça plus pratique de passer par Multiscatter et à l’inverse Forest Pack Pro pour les vegetaux. Une attention toute particulière à était faite aux végétaux de grande tailles, leur sélection est importante.

Je me sers toujours de scènes vierges pour expérimenter, jamais du fichier de travail,  cela peut paraître superflu tellement ça semble évident mais d’autres se sentiront concernés… Une fois les tests accomplis, je récupère mes paramètres et les transfère dans la scène.

J’ai la chance d’avoir des clients qui me laissent proposer de temps en temps, des compositions végétales. Ici ce fut le cas. En général je pars sur des croquis, mais ici, après avoir photographié et assimilé toutes ces images, j’avais déjà une idée en tête, l’allée, le cheminement vers le pool-house…

Ensuite je’ajoute un peu de végétation sur les murs du Mas avec le plugin Grow Ivy de Guruware, très pratique, mais pas toujours stable (pas taper, pas taper…)

Et voila, la scène achevée je commence à la préparer pour les rendus. Une fois sélectionnées, les images sont traitées sous Photoshop: Niveaux, Colorimétrie, Exposition… J’ai mis sept jours à faire ce projet, des photos à la livraison. Un projet intense et plaisant, que demander de plus ?

Merci à Matt et sa présence sur la communauté francophone (qui dépasse les frontières de l’hexagone) et à vous d’avoir pris le temps de me lire!

A bientôt, Vincent.

Et si vous voulez en savoir un peu plus,sur Vincent et son travail:

Join the discussion 7 Comments

  • rabbitboy dit :

    Très sympa, j’attends toujours avec impatience le prochain DVD mode expert !!! ^^

    Bonne continuation et encore merci à Matt pour son site.

    Rabbit

  • Rémi dit :

    Très intéressant 🙂 Merci

  • dycotomi dit :

    Tres interressant comme Making of… cependant avec autant de vegetation et de details, sans une becane de compet, c’est meme pas en reve…! Je crois que sur ton DVD on vois combien tu as de proc et de memoire…;)
    en tout cas un grand merci…

  • rabbitboy dit :

    A oui une petite info sur tes ou ta bécanes serait intéressante pour pouvoir se situer.

  • raistlin dit :

    Hello, et merci 🙂 ça fait plaisir!
    Pour info j’ai deux stations, une pour le travail et une renderfarm, la premiere est en descriptif sur le premier mas publié dans 3DVF (mais comme vous êtes aussi feignasse que moi je vais le remettre ici) :
    Station travail : Bi proc E5520 et 24 Go Ram, GTX 480, puis des disques durs (même pas de raptors ni ne ssd)
    RenderFarm : Bi Proc X5560 et 24 Go de Ram

    C’est sur ça fait quelques procs pour les calculs, mais bon, il faut ce qu’il faut!

  • nicolas dit :

    Bonjour

    Impressionant !

    Quand aurons nous droit au prochain dvd elephorm ? Ton premier dvd sur vray m’a beaucoup aidé mais j’attends la suite avec impatience 🙂

  • raistlin dit :

    héhé 🙂 Merci pour ton commentaire, et surtout, je suis content que le DvD ai pu t’aider! Pour le prochain il faudra attendre un petit peu… Il m’était déjà difficile de me dégager du temps pour le premier, et en ce moment j’avoue en manquer cruellement…
    Mais il reste dans un coin de mon esprit! En attendant, guette Matthieu (petit jeu de mot pourri… ok je sors) les tutos et autres articles qu’il sort sont de grandes sources de connaissances!

Leave a Reply