VraySoftbox & VrayLight

Bon ok, les VraySoftbox ça date pas d’hier et j’en ai pas parlé quand c’est arrivé… Je plaide coupable, pas le temps! Mais étant donné que je pense quand même a vous, je vous zappe l’utilisation classique de la nouvelle texture mais vous propose une petite astuce pour combler un petit détail, utiliser les températures de couleur des Vraylights directement avec les VraySoftbox!

Introduction

Un paramètre que j’ai toujours adoré dans les VrayLights, c’est l’utilisation des températures de couleur. Ca permet de gérer simplement l’ambiance de votre scène tout en gardant une certaine cohérence (en tout cas théorique)  sur la manière de gérer un éclairage en vrai et en 3d, que du bon! Si vous souhaitez en savoir plus sur ce sujet, je vous invite à lire ces quelques articles:

Maintenant que vous savez tout sur le bienfait des températures de couleur, je vous invite à lire un article de Brett Smith sur les VraySoftbox. Je ne crois pas que le sujet mérite plus, franchement c’est simple à comprendre et à utiliser. La ou je voudrais rajouter une ligne c’est sur la manière dont je me sers de cette map.

Linker la VrayLight et la VraySofbox

Malgré la merveilleuse initiative qui comble enfin les lacunes de Vray en matière de parapluie, il manque un détail: utiliser les paramètres de la lights en corrélation avec notre VraySoftBox. Pour ca, on va se servir du Wire Parameters, accessible d’un simple clic droit pour connecter tout ca. D’ailleurs on en avait déjà parler ici, pour la suite du tuto je vous préviens ca va être rapide: APRES avoir appliqué une VraySoftBox à votre Vraylight:

    • Clic droit / Wire Parameters
    • Objet (VrayLight) / Color

Vous remarquerez d’ailleurs que même si je veux linker ma température de couleur, je link le tout avec le paramètre Color. Etant donné que la température est un float, ça nous donnerai un paramètre Bezier Float (donc avec une seul valeur) mais vu que le but est d’obtenir une valeur RVB pour notre Base Color, on cherche à avoir un Bezier Point3 contenant nos trois valeurs R, V et B. Ensuite, vous re-cliquez sur votre VrayLight et:

    • Objet (VrayLight) / Texture / Base Color
    • Et pour finir, un simple <–> et ensuite Connect

C’est à ce moment qu’on se rend compte que ChaosGroup a fait son boulot proprement… Mais bon pas de panique, grâce au Slate Material Editor, il suffit de déplier la node pour voir ou linker notre couleur si besoin.

Join the discussion 7 Comments

Leave a Reply