Multilight avec VrayLightSelect

Vray_Multilight

Dans les commentaires du Making-of de la Manica Lunga Library Tomrich a soulevé une question qui mérite son post! Je cite: ”Peux tu nous en dire un peu plus sur le VrayLightSelect, je ne comprend toujours pas comment composer cette pass dans Photoshop, merci.” Je me suis dis que cela en intéresserai plus d’un alors voila la réponse!

Autant le dire tout de suite, l’idée n’est pas du tout de faire un Multilight a la Maxwell Render. Bien que ce soit sûrement possible en faisant plusieurs rendus etc… le sujet porte plutôt sur le fait de mettre des lights assez faible dans la scène et pouvoir grimper leurs intensités en post-prod. Je sais que, un peu comme on l’avait vu précédemment  avec le Clamp Output, que ce genre de méthode de travail ne convient pas a tout le monde mais je garde toujours ce principe de me donner un max de flexibilité en post. Le but étant de prendre le moins de risque possible au rendu tout en gardant un peu de souplesse.

Avant de commencer, j’insiste sur un point. Plus vous voulez de marge de manœuvre en post-prod, plus il va falloir que votre workflow soit fait pour. Donc ne minimisez surtout pas l’importance du Linear Workflow ainsi que l’enregistrement de vos fichiers en 32bits. Ce tuto fonctionnera évidemment sur un image 16bits ou même 8bits mais la plage d’exposition dont vous disposerez sera amoindrie, un peu comme si vous activiez le Clamp Output.

Un autre point capital avant de commencer sur la nature du VrayLightSelect: il ne contient pas d’informations de Global Illumination, ce qui veut dire qu’il n’y a que du direct lighting. Ce qui revient également a dire que trop compter sur cette pass pour travailler votre lighting dénaturera complètement la cohérence de votre calcul de Global Illumination. Gardez donc a l’esprit que c’est très pratique mais il faut s’en servir pour deux raisons uniquement, faire un devlook rapide avant de lancer le final et jouer subtilement au compo. Il est donc hors de question de ne compter uniquement la-dessus comme je vais le faire dans ce tuto ^^

Mise en place

Pour ce petit exercice, j’ai fait une scène toute simple. Un fond studio de base, une teapot et quatre lights. Les 2 VrayLights Plane blancs servent a définir l’ambiance générale. En plus de cela, il y a deux petites VrayLights Plane, bleu et orange.

Voici un ptit screenshot de la scène ainsi que du RenderElements avec les passes qui vont avec. Afin de faciliter la création des pass, j’utilise un script fabuleux Auto Render Element « VRayLightSelect ». C’est super simple a utiliser et ça fait gagner un temps fou!

Photoshop

Comme vous pouvez le voir, le rendu brut n’est pas des plus expressif niveau lighting. C’est fait exprès, les lights existent dans la scène, on les voit mais disons qu’il n’y a pas vraiment l’intention de marquer un lighting. Avant d’aller plus loin, voici les trois passes avec les trois différents scénarios: ambiance, bleu et orange.

Maintenant, pour pouvoir profiter de la pass rien de plus simple. Comme bien souvent avec les pass tout est dans le mode de fusion. Ici on va se servir du mode Densite Lineaire – ( Ajout ).

Juste pour votre culture perso, voici la définition du mode par AdobeAnalyse les informations chromatiques de chaque couche et éclaircit la couleur de base pour reproduire la couleur de fusion par augmentation de la luminosité. La fusion avec du noir ne produit aucun effet. Si vous l’avez jamais fait, je vous oblige invite a lire l’intégralité des définitions dans l’aide officiel de Photoshop.

Une fois le mode en place, vous remarquerez une très légère différence. Rajoutez un calque de réglage exposition en mode masque d’ecretage et c’est fait! Vu le temps nécessaire a mettre les choses en place ce serait franchement dommage de s’en priver 🙂

Quelques tests dans Photoshop, rien ne vous empêche de cumuler les pass :

Enregistrer des .exr

Un dernier mot sur l’enregistrement des fichiers. Faites bien gaffe enregistrer vos pass du Render Elements en 32bits. Par défaut les pass des fichiers .exr enregistre avec le FrameBuffer de 3dsMax sont en 16bits. Ceci dit si vous arrivez a la fin de la range dispo sur une pass, dupliquez votre pass et son calque de réglage plutôt que de vous acharner ^^

Les 5 premiers qui laissent un commentaire auront accès a une petite beta privée d’un projet top secret 🙂

Join the discussion 30 Comments

  • gil dit :

    Excellent 😉

  • David dit :

    Merci pour cet article, et pour ce blog toujours intéressant à lire ! (et merci à mon réveil très matinal ^^ )

  • tomchang dit :

    Tu veux dire un commentaire du style « Merci matt pour ce super tuto qui va bien m’aider ! » Et comme tu le dis tout est dans le mode de fusion !

    cheers!

  • Raphael_CS dit :

    great explanation I did not used to using Element « VRayLightSelect » I’ll do some testing here and begin using this feature.

    Many thanks! Sorry my english is very bad … lol

  • Azquai dit :

    Je pense effectivement que c’est de ce genre de commentaire qu’il s’agit.
    Comme d’hab, merci Matt de faire partager tes découvertes et expérimentations. Et plus encore, merci pour les coups de mains réguliers que tu m’apportes!

  • damon3d dit :

    déjà merci Matt pour ton énième tuto qui va encore bien m’aider.. et puis j’avous la beta du projet privé me met l’eau à la bouche ! en tout cas encore une fois merci du temps que tu consacres à créer tt ça.. à bientôt de te lire !

  • scneom dit :

    allez un autre commentaire de merci 🙂

  • Seb dit :

    Merci Matt pour ce post, ça aide beaucoup pour les jeunes « Padawan » de la 3D comme moi 😉 bon!! et de 3 :)))

  • Apo dit :

    Merci!
    J’étais justement en train de me dire « faut que je m’y mette »!!!

  • Sebby86 dit :

    ça m’a l’air plutôt intéressant tout ça, merci Matt pour tes explications.
    Je me demandais un truc quand même, les reflets que l’on peut voir dans la teapot ne devrait-ils pas être légèrement tintés bleu et orange, comme les lumières? ou alors c’est un effet lié aux derniers mots de la définition du mode de fusion « Densité linéaire » je cite: « La fusion avec du noir ne produit aucun effet. »

  • JM EMY dit :

    Très instructif, Merci pour l’explication!

  • CLark dit :

    Ca va etre super utile ca ^^ et ca mange pas de pain en calcul

    Au top comme d’habitude

  • raistlin dit :

    Héhé, voila qui est clair le Matt 🙂 intéressant !

  • nacir81 dit :

    Vraiment intéressant je garde çette astuce dans un coin de la tête.

    Merci !

  • SkeeZo dit :

    Ah yes trop bien 🙂
    Merci Matt, là au moins c’est clair !! 🙂

  • Stef Nice dit :

    Merci Matt pour cette pass que je vais tester de ce pas!!

  • Merci très intéressant

  • C’est utile, mais uniquement pour booster un light en post. vouloir doser ses lights individuellement est illusoire ( vu que ni GI, ni les autres passes ne sont inclues)

  • Subburb dit :

    merci ! à nous le multilight.. !
    Et ce projet secret… ??

  • manoro dit :

    Merci pour ce tuto!!

    il manque pas des images par hasard? Le rendu brut et les 3 couches Vrayselect?

    « Comme vous pouvez le voir, le rendu brut n’est pas des plus expressif niveau lighting » alors qu’on ne voit pas le rendu…

    Enfin c’est pour taquiner!!

  • Guillaume dit :

    6e, évidemment ^^
    Merci pour ce tuto Matt !

  • tomrich dit :

    Merci Matt pour ta réactivité et pour la qualité de cette mise au point, cette pass me parait bien moins mystérieuse maintenant.
    Je vais faire quelques tests et voir si je l’intègre à mon workflow.
    Merci.

  • Merci Matt, c’est toujours un plaisir de voir que le blog continu malgré que tu croule sous le boulot 🙂 et que tu démystifie encore et toujours des aspects pas souvent clair. Merci

  • yotseif dit :

    merci matt , t tuto son unique !!

  • Legi008 dit :

    Merci beaucoup, très intéressant ! 😛

  • matt dit :

    Désole pour ceux qui y ont cru mais la modération avec les commentaires en attente… Du coup je filerais un peu plus de place que prévu, ceux qui sont concerne auront un ptit mail dans les jours a venir.

    @Manoro: Effectivement ^^ C’est corrige!
    @Pixelab: Tout a fait d’Accord. Je m’auto-cite: « Il est donc hors de question de ne compter uniquement la-dessus comme je vais le faire dans ce tuto » Ceci dit très pratique pour renforcer des ptits spots mais totalement fake 🙂

  • hedi dit :

    Et le lumiere fut…^^merci Matt pour cet..éclaircissement !!

  • zahir3d dit :

    Intéressant Matt comme toujours! Merci à toi.

  • fraser dit :

    lumineux 🙂 merci

  • chourti dit :

    je suis nouveau dans le blog un grand merci matt j’adore ton site!! un petite question j’arrive pas a mettre plusieurs calque avec exr 32bit je suis obligé de le convertir en 16bit !! c’est normal ?

Leave a Reply