Portfolio de graphiste : Les clés de la réussite !

marc_edwards

Dans la série cloué au lit : voici quelques conseils sur la stratégie web à adopter pour mettre en avant votre portfolio de graphiste sur internet !

Le but de cet article est simple : vous aidez à vous faire une place sur internet. C’est bien beau de faire un portfolio mais si personne le voit, c’est pas franchement utile! En plus de cela, en admettant qu’il y ai du monde dessus, il faut que ce soit bien fait. Le web c’est mon premier métier et quand je vois la qualité de certains portfolio de graphiste comparé au celle du travail de ce même graphiste… Voici donc une série de conseil pour vous initier à la création et à la gestion de votre portfolio sur internet.

Portfolio de graphiste et WordPress

On va a pas y aller par quatre chemin : WordPress pour un portfolio c’est le top ! Si WordPress est devenu un des CMS les plus utilisé au monde ce n’est pas pour rien. Un novice l’installe en 10 minutes, avec un joli thème et quelques plugins et en une journée c’est plié. En plus de cela c’est évolutif à souhait et vous pouvez mettre en place une section blog pour mettre à jour votre site et communiquer avec vos clients, que demander de plus ? Ceci dit, ça à l’air simple comme ça mais il y a quand même quelques règles à respecter pour faire ça bien. Je vous passe les détails sur le choix d’un hébergeur et des noms de domaines mais si vous avez des questions sur le sujet n’hésitez pas.

Achetez un thème Premium

Le première étape consiste à choisir un design qui vous correspond. Un conseil : restez sobre ! Il va falloir que ça dure longtemps et comme dirait l’autre : trop d’effets tue l’effet ! Vous l’avez surement remarqué mais mon blog à toujours été sur une base de thème venant de chez ThemeForest. Evidemment une bonne dose de correction CSS et de modifications PHP pour que ça colle aux besoins de mon site.

Contrairement aux thèmes gratuit la plupart des thèmes Premium ont une interface d’administration qui vous permet de modifier les couleurs rapidement et donc de l’adapter à votre charte graphique en quelques minutes, une section support et surtout sont majoritairement optimisé pour le SEO (Search Engines Optimisation).

Personnalisez votre thème

Même si un thème Premium va vous faciliter grandement les choses avec pour la plupart une interface graphique dédiée il est possible que certaines options n’y apparaissent pas. Rien de plus simple, grâce à Google Chrome, que je vous recommande grandement si vous ne l’utilisez pas déjà, faites un simple clic droit / Inspecter l’élément. Cela vous donnera accès à l’interface de debug qui, dans la colonne de droite, vous permettra de modifier votre CSS à la volée pour tester votre site en direct. Une fois que vous avez trouvé les bons paramètres il vous suffit de les appliquer sur votre site. C’est enfantin et Google Chrome est de loin le meilleur éditeur CSS en mode WYSIWYG ;)

Installez les bon plugins

Une fois le thème en place, il va falloir rajouter des fonctions à votre installation WordPress grâce à des plugins. Un des avantages de WordPress c’est qu’un plugin existe à chaque fois que vous avez besoin de quelque chose, par contre il existe souvent plein de plugins qui font la même chose et le plus dur c’est de trouver celui qui marche le mieux. Petite astuce : veillez bien à ce que le développeur soit toujours actif et mette à jour son plugin régulièrement.

Il existe, comme pour les thèmes, un bon nombre de plugins Premium. Et comme pour les thèmes ce n’est pas pour rien : le support en plus ! (Tiens ça me rappelle quelque chose ;) ) Voici une liste, dans le désordre, de plugins reconnus :

  • WordPress SEO by Yoast : Pour gérer le référencement de votre site. Suivez également ce tutoriel pour en optimiser la configuration.
  • Google Analytics for WordPress : Un plugin pour rajouter Google Analytics à votre portfolio. N’oubliez pas de mettre un filtre pour vous exclure du trafic ;)
  • WP Super Cache : Vous permet d’accélérer considérablement la vitesse de votre portfolio
  • Akismet : Le meilleur moyen de lutter contre le spam dans les commentaires de votre WordPress
  • Gravity Forms : Pour réaliser des formulaires, un must-have absolu si vous voulez que vos clients puissent vous contacter efficacement et même réaliser des devis en ligne
  • BackWPup : Pour sauvegarder votre site automatiquement (par exemple sur votre DropBox)
  • MailChimp : Si vous envoyez vos newsletter avec votre email arrêtez tout de suite ! Un vous allez finir par passer pour du spam et deux vous n’avez aucun retour sur la qualité des mails que vous envoyez. MailChimp est gratuit (jusqu’à 2000 abonnés), alors profitez-en !

Le reste sera à définir selon vos besoins mais disons que ceux la sont bien pour le plus grand nombre.

Y’a plus qu’a remplir ! Prenez bien soin d‘optimiser vos images un maximum avec l’outil Enregistrer pour le Web de Photoshop et ne faites surtout pas comme moi : soignez votre orthographe  :)

Respectez la loi

Comme dirait l’autre, Rousseau en l’occurrence, Il n’y a pas de liberté sans loi. La loi vous impose de respecter deux choses importantes sur votre site internet : afficher des mentions légales et déclarer votre fichier informatique. Pour cela rien de plus simple, ça mets 10 minutes à faire et ça vous protège en cas de litige avec votre site internet. Il existe heureusement une déclaration simplifié et également des modèles de mentions légales selon le type d’entreprise et ce que vous récoltez comme informations sur vos clients. Il y a quelques exceptions selon votre statut juridique mais dans la très grande majorité des cas si vous avez un site commercial (ce qui ne veut pas dire que vous y vendez directement vos services mais plutôt qu’il représente une entité commercial) et que vous envoyez des newsletters à vos clients / prospects : vous êtes concernés.

Petit rappel juridique, voici ce que vous devez afficher sur votre site :

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent dans cette lettre électronique, que vous pouvez exercer en vous adressant à XXX ou en cliquant sur le lien situé en bas de la newsletter.

Je vous parlais de MailChimp, sachez qu’il est évidemment capable de vous offrir un service de désabonnement. En plus de ça vous saurez qui s’est désabonné et après quel message, du coup vous serez en mesure d’analyser et comprendre cet échec histoire d’assurer un peu mieux votre prochaine newsletter.

En plus de cela, si vous êtes une entreprise, sachez que les blogs personnels (si vous êtes freelance et qu’il vous sert de galerie commerciale il n’est plus personnel) ne nécessitent pas (plus) de faire une déclaration CNIL mais ce n’est pas le cas des sites d’entreprise qui récoltent des informations sur leurs clients pour leur envoyer des newsletters.  Faites une déclaration simplifié, ca prends 1 minute 30 montre en main et ça vous évitera d’avoir des ennuis en cas de contrôle.

Etre présent sur le Web

Les réseaux sociaux sont une source de trafic et de notoriété très importante pour votre Portfolio. Je parle de référencement et par notoriété je pense évidemment face à Google qui mesure la popularité de votre site internet sur les différents réseaux : Facebook, Twitter, Google+ Pinterest, LinkedIn etc. C’est vraiment très important de relier tout ça, les moteurs de recherches vous notent et si vous leur montrer une vrai activité social sur le web, votre site grimpera dans les résultats de recherche.

Pour alimenter vos flux, le partage d’information que vous croisez sur le net est une source infinie. Dire à vos clients que vous avez mangé des pâtes hier soir… Par contre les rediriger vers un article intéressant que vous venez de lire montrera que vous êtes à l’affût d’informations et que vous savez rester à la pointe dans votre domaine d’activité.

N’oubliez pas de relier tout ca à votre blog, notamment avec des widgets Facebook ou Twitter dans les sidebars de votre WordPress. J’insiste également sur un point : la productivité ! Mine de rien c’est difficile d’aller sur Twitter uniquement pour tweeter… Pour ne pas perdre des heures je vous conseille d’utiliser un service tiers. Personnellement j’utilise Buffer, il y en a surement d’autres, je vous laisse chercher.

Affichez votre travail !

En référencement il existe une chose très importante : les backlinks. Vous avez surement entendu parler d’échanges de liens sur Internet. C’est une pratique qui consiste à faire grimper une page dans Google avec des liens provenant d’autres sites pour accentuer sa notoriété. Voici un exemple : mon blog est noté 5 et votre site 1. Si je fais un lien direct vers votre site votre site sera alors noté 3. C’est bien-sur un peu plus compliqué que ça mais c’est vraiment pour vous faire comprendre le principe des backlinks.

Pour résumer, plus vous diffusez l’url de votre site sur des sites de qualité plus vous allez gagné en trafic et en référencement ! Donc veillez bien à laisser des commentaires sur les blogs que vous lisez, créer des galeries personnalisé et surtout à les alimenter le plus souvent possible. Au passage, la section Portfolio du forum est justement la pour ça  ;)

Et pour terminer, je vous invite à en discuter sur le forum, hier un sujet très intéressant sur la création de son book a été ouvert par Aurelien Vautier sur le forum.

16 Comments

  • milo dit :

    Parfait !!!! Merci Matt pour ces renseignements. Ça ne pouvait pas mieux tomber, j’ai installé wordpress hier !!!! Reste plus qu’à appliquer tes conseils…. Mais ça donne l’impression que cela devient un métier à part entière de se faire connaitre.

  • sidetmc dit :

    Comme le dit Milo : Parfait ! en fait je peux faire un copier coller de son commentaire !

    Dis Matt tu ne pratiquerais pas le vaudou par hasard ???

  • AXYZ dit :

    Merci Matt « l’allongé » ! Si tous les « debouts » bossaient comme ça…

    Vivement que je puisse m’y mettre.

  • dec13els dit :

    Merci pour le récap Matt, WordPress est assez opaque d’aspect au début, mais finalement il est vraiment bien. J’étais avant sur la plateforme joomla mais elle commence à se faire vieille…

    Pour les plugins, je rajouterais Google XML Sitemaps permettant la génération automatique à la volé des sitemap xml et gzip et le fameux Jetpack ( a mettre en place dès le départ pour éviter d’éventuels conflits )

    Je rajouterais que la tache d’optimisation et de SOE dans notre domaine reste une tache complexe car nous vendons de l’image. D’une part il est pas évident de broder du contenu sur des images sans répétition, et d’autre part, le grand nombre d’image complique l’optimisation du portfolio.

  • Matt Guetta dit :

    WordPress SEO by Yoast s’occupe déjà du XML ;)

    JetPack m’a fait planté pas mal de truc… je voulais m’en servir pour les réseaux sociaux mais au final j’ai tout codé à la mano ^^

    Encore une fois, WordPress SEO by Yoast rend la tache vraiment facile en suivant le tuto. Il y a égalament un très bon site sur le référencement et WordPress que j’ai oublié de mentionner : http://www.seomix.fr > Vous pouvez appliquer tous les tutos WP les yeux fermés !

  • dec13els dit :

    Merci pour les infos, j’ai refais mon site 1 mois trop tot ^ ^ ton plug SEO semble en intégrer trois chez moi o/

  • Merci Matt pour ton article très intéressant, il tombe a pic aussi pour moi, je suis en train de mettre en plus mon futur site en full wordpress :)

  • Super article qui comble bien des lacunes Matt, merci beaucoup ! … Impatient de mettre tout ça en application :)

  • JMEMY dit :

    Hello, super article plein d’info et de conseils très pertinents… je vais moi aussi jeter un oeil à WordPress SEO. Merci!

  • Alors là, article génial ! Je vais prendre le temps d’étudier ça :) Merci !

  • wazimbas dit :

    Bjr. Vraiment fantastique. Beaucoup de conseils, présentation. Encore merci

  • Chadail dit :

    J’ai une question: comment faire pour ne pas installer WordPress sur le serveur de l’hébergeur, mais plutôt en local sur mon pc ? De manière à pouvoir d’abord tester le site chez moi avant de le mettre en ligne et d’écraser l’ancien ?

  • Matt Guetta dit :

    Aucune idée ^^
    Perso, je bosse en direct sur le serveur avec une copie en local, si ca plante je remets un ancien fichier. Quand c’est vraiment de la grosse modif je duplique le site sur un sous-domaine et je bosse dessus, c’est toujours mieux pq certains hebergeurs imposent des contraintes techniques (version php etc.) et ce qui marche en local ne marchera pas forcement en ligne ;) Qu’est-ce que tu veux faire comme modifs ?

  • Chadail dit :

    Ta réactivité m’étonnera toujours ;) En fait je suis en train de refaire complètement mon site parce que l’ergonomie est mauvaise, c’est du Flash illisible sur iPad, et pour le moment, j’ai installé WordPress dans un sous dossier, pour tester le truc. Je me voyais pas le mettre directement à la racine pour éviter tout conflit avec le site actuel, mais d’un autre coté, une fois que tout sera fini je sais pas si je pourrai tout déplacer d’un simple clic un niveau plus haut et virer l’ancien site sans que ça fiche la pagaille dans ma construction WordPress …

  • Matt Guetta dit :

    Si si ca marchera ! Fais ton site comme ca et fais moi un petit mail au moins je t’aiderai pour déménager ca rapido ;)

  • Chadail dit :

    Je fais ça pendant mon temps libre donc ça va prendre un peu de temps. Merci pour tout !

Leave a Reply

Your email address will not be published.